Nouvel effort pour réhabiliter des monuments historiques à Fès

mars 19th, 2013 par Le Marocain

maroc photoLe Maroc, qui est déterminée à préserver les monuments et bâtiments historiques dans la vieille ville de Fès, a lancé cette semaine un nouveau programme prévoyant la réhabilitation de quelque 27 monuments, dont cinq medersas (écoles résidentielles pour les érudits islamiques), quatre Borjs (tours) trois fondouks (auberges), trois ateliers de tannages, deux murs, deux ponts et huit autres bâtiments historiques.

Le programme, qui nécessite un investissement de l’ordre de 285,5 millions de Dirham marocain DH, vise à préserver la médina historique de Fès, considérée comme un point de repère de la civilisation espagnole-arabe et la mémoire vivante des dynasties qui ont gouverné le Maroc depuis que la capitale a été fondée dans le 9ème siècle par Idriss II. Fès accueille également la plus ancienne université du monde, l’Université El Karaouiyne, qui a été construite par une femme, Fatima Al Fihri en 859 et qui deviendra l’un des principaux centres spirituels et éducatifs du monde islamique.


La ville florissante de Fès, qui a considérablement influencée le développement de l’architecture, des arts monumentaux et de l’urbanisme en Afrique du Nord, en Andalousie et en Afrique sub-saharienne, principalement du 12e au 15e siècles, a été inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO en 1981.

Les différentes actions énumérées dans le cadre du nouveau programme, lancé lors d’une cérémonie tenue lundi à Fès, sous la présidence du Roi Mohammed VI, permettra de préserver ce patrimoine mondial et en même temps de donner un nouvel élan au tourisme, les tour-opérateurs vont étendre leur visite itinéraire pour voir les monuments rénovés et par conséquent donner une impulsion au développement socio-économique de toute la ville.

Au cours de la même cérémonie, un autre programme, d’un montant de 330 millions de DH, a été lancé pour rénover quelques 3666 habitations délabrées. Le programme allant de 2013 à 2017, est la continuation d’un projet lancé en 2004 qui a permis le relogement de 476 ménages.

La mise en œuvre de ces différents programmes vise à réhabiliter la médina et aussi à améliorer les conditions de vie de la population locale et afin de résoudre les problèmes liés à l’accessibilité. Les programmes sont également considérés comme un moyen de perpétuer savoir-faire traditionnel architectural, notamment en ce qui concerne la construction architecturale et les métiers de décoration, puisque tous les travaux de réhabilitation se font par des artisans marocains qui continuent à utiliser des techniques vieilles de plusieurs siècles pour préserver l’authenticité des bâtiments.

  • Commentaires fermés sur Nouvel effort pour réhabiliter des monuments historiques à Fès
  • Publié dans Actualité

Comments are closed.