Les palmeraies de Marrakech contre le tourisme au Maroc

novembre 30th, 2011 par Le Marocain

Les vastes palmeraies de Marrakech au sud du Maroc sont en danger à cause de l’urbanisation, des projets touristiques massifs et des terrains de golf, même, si un programme de conservation est en cours pour les sauver.

Dix siècles après leur création, ces palmeraies, qui sont parmi les sites les plus prisés dans le royaume d’Afrique du Nord, sont soumises aux ravages combinés de l’humanité et du climat.

L’oasis, avec ses centaines de milliers de palmiers, s’étend sur 16 000 hectares, mais il a perdu 30 pour cent de sa superficie au cours des 20 dernières années, selon les experts.

Les experts soulignent la nichée dans le cœur des bosquets de grandes attractions touristiques au détriment de l’environnement. Ces sites engloutissent beaucoup d’eau, perturbent l’équilibre écologique et conduisent à la dégradation des palmeraies.

«Les projets touristiques, malgré tous les bons côtés qu’ils génèrent, prennent d’énormes ressources. Cela a un effet négatif sur l’équilibre écologique», indique Nour-Eddine Laftouhi, un hydrogéologue à la Faculté des sciences de Marrakech.

« Personnellement, je considère la propagation irrationnelle des terrains de golf comme un crime », a t-il ajouté.

Surnommée «la ville ocre» pour la couleur prédominante de ses pierres, Marrakech est l’endroit le plus populaire au Maroc auprès des touristes et même parmi les Marocains qui partent en vacances.

Heureusement pour les amoureux de la nature et les randonneurs, les montagnes enneigées qui entourent la ville et qui peuvent être vu à partir du centre-ville, font toujours des paysages dignes des plus belles cartes postales et des superbes promenades.

Mais aujourd’hui, Marrakech dispose de 10 terrains de golf, deux d’entre eux dans les palmeraies et les entreprises de construction sont en attente d’autorisation pour la création d’environ 10 de plus, ce qui utiliserait encore une grande quantité d’eau.

L’attrait touristique de Marrakech a conduit le Club Med à construire dans la palmeraie avec ses parcours de golf et un centre d’hébergement de trois piscines.

Afin de protéger les palmeraies, les autorités locales ont lancé un programme de grande envergure en 2007, avec l’objectif de planter 430 000 palmiers par un an à partir de maintenant.

2 Responses to “Les palmeraies de Marrakech contre le tourisme au Maroc”

  1. voyage maroc Says:

    merci pour ce blog, j’ai visiter Maroc, j’ai passé des moments inoubliables dans des vastes palmeraies de Marrakech au sud du Maroc, si malheur ces palmeraies sont en danger.

  2. Alexis Says:

    La dernière info n’est pas tout à fait vraie puisque le programme de réhabilitation de la palmeraie est déjà avancée au 3/4.