Chefchaouen – Une ville de montagne à l’intérieur des terres de Tanger, pleine de ruelles sinueuses blanchies à la chaux, de portes bleues et d’oliviers

février 14th, 2018 par Le Marocain

Chefchaouen (شفشاون, également Chaouen, Chawen, Xauen, ou The Blue Pearl) est une ville de montagne magnifique dans le nord du Maroc.

Il n’est pas étonnant que les touristes affluent ici, cette ville humble est l’incarnation de presque tous les clichés marocains. La médina pittoresque, située dans le décor spectaculaire des montagnes du Rif, est remplie de maisons blanchies à la chaux avec des accents de bleu poudre, et l’appel à la prière résonne en chœur dans plusieurs mosquées autour de la ville. Si vous avez quelques jours pour vous détendre des rigueurs du voyage, c’est un bon endroit pour le faire.

Le tourisme à Chaouen est également porté par sa réputation en tant que centre de la région de plantations de marijuana dans le nord du Maroc. Les médicaments sont largement répandus et tolérés, mais les vendeurs tentant de vendre aux touristes sont aussi très agaçants.

L’espagnol est la langue étrangère la plus parlée par la population, tandis que le français est la langue de l’enseignement supérieur.



Quoi faire à Chefchaouen

Si vous êtes à la recherche de sports ou de randonnées paisibles, Chefchaouen est le point de départ idéal pour rayonner dans les villages et les montagnes environnantes du Rif avec un guide local qui connaît bien la région ou tout seul. Il existe une organisation de randonnées et de circuits culturels en dehors de la ville: Gite Talassemtane Tours pour l’Ecotourisme et la Randonnée à Chefchaoun.

La médina est le centre d’intérêt de la plupart des visiteurs de Chefchaouen. Marcher autour de la ville avec ses murs blanchis à la chaux, décorés à l’origine dans ce style par les immigrants juifs, peut être un bon changement à l’agitation des villes de Marrakech, Rabat et Fès.

La cascade (Ras el Maa) à l’est de la médina est un point de rencontre pour les résidents locaux qui viennent se rafraîchir, bavarder et faire leur lessive (y compris les tapis les dimanches ensoleillés). Le café à proximité est plutôt cher, mais c’est un bon changement de la place principale.

Les ruines d’une ancienne mosquée (Jemaa Bouzafar), sur une colline derrière la chute d’eau, donnent sur la médina et sa tour croulante offre de superbes vues sur la ville. A été restauré vers 2013.

La Kasbah semble assez intéressante de l’extérieur mais il n’y a pas grand-chose à voir à l’intérieur. L’endroit est bien conservé. Il y a la tour et la prison parmi d’autres qui valent le détour. Ne devrait être une option que si vous êtes ennuyé ou si vous voulez vous éloigner de l’agitation à l’extérieur.

La colline de l’Hôtel Atlas est un bon point de vue sur la ville et la vallée, en particulier sur les couchers de soleil. On peut y accéder depuis la porte sud de la médina (Bab el-Ain) en escaladant la route longeant la médina du côté ouest jusqu’à la porte est (Bab Souk), puis en montant, traversant le vieux cimetière sur un sentier rocheux.

Quoi faire à Chefchaouen :

Faites une randonnée à travers les montagnes pittoresques du Rif. Il y a un sentier menant dans les montagnes juste derrière la cascade fréquentée par les randonneurs. Ne vous occupez pas des vastes plantations de marijuana; les fermiers et les éleveurs de chèvres qui les travaillent sont habitués aux touristes et vont vous ignorer ou essayer de vous vendre du hash.

Une randonnée fatigante Jebel al-Kalaa (le sommet qui surplombe immédiatement la ville) est amusant, mais peut prendre jusqu’à 9 heures aller-retour et passe (et si vous êtes chanceux / malchanceux, à travers) grandes plantations de marijuana. La route n’est pas bien marquée (avec du blanc et du jaune), et vous pourriez avoir à traîner le feu pour certaines parties si vous perdez la piste. Commencez par suivre la route qui monte dans la vallée du sud-est, d’où vous aurez une bonne vue sur la ville et cherchez les marques sur la montagne. Apportez beaucoup d’eau et des collations.

Randonnée sur la montagne à Azilane. Pas pour les novices car il y a une longue ascension et une descente sinueuses mais ça vaut le coup, ou deux jours avec un séjour au Gite. Une vue imprenable tout le chemin et loin de la foule. De la porte près de la chute d’eau, suivez le mur de la ville autour puis commencez à suivre le chemin de terre lorsque vous passez le camping. Cette piste vous emmène de l’autre côté de la montagne et après une heure de descente, vous pouvez suivre les indications pour le gîte Azilane où Abdel Kader et sa famille vous accueilleront avec des câlins, des tajines et de bonnes vibrations. Un aperçu d’un mode de vie rural intemporel.

  • Commentaires fermés sur Chefchaouen – Une ville de montagne à l’intérieur des terres de Tanger, pleine de ruelles sinueuses blanchies à la chaux, de portes bleues et d’oliviers
  • Publié dans Villes a visiter

Comments are closed.